Prime à l'embauche d'apprentis : qui peut en bénéficier et à quelles conditions ?

juin 10, 2020

Pour pallier aux éventuelles difficultés des employeurs à embaucher des apprentis suite à la crise liée au COVID-19, le gouvernement a annoncé une aide financière pouvant aller jusqu'à 8000€ par apprenti. Découvrez les conditions pour l'obtenir.

 

En 2019, une prime unique à l'embauche pour encourager le recrutement d'apprentis avait été mise en place pour les TPE. En effet, le gouvernement actuel a beaucoup travaillé pour développer l'apprentissage afin de dynamiser l'employabilité des jeunes. Suite au confinement et aux pertes financières subies par les entreprises, la crainte d'une baisse des recrutements, notamment d'alternants, s'est logiquement manifestée. Le Ministère du travail a donc exceptionnellement lancé un plan de relance de l'apprentissage en élargissant et augmentant la prime déjà existante.

 

Quelles entreprises peuvent bénéficier de la prime à l'embauche d'apprentis ?

 

C'est la grande nouveauté, toutes les entreprises peuvent en bénéficier entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021. Sans exception pour les entreprises de moins de 250 salariés et à la condition d'atteindre 5% d'alternants dans leurs effectifs en 2021 pour les entreprises de plus de 250 salariés.

 

Attention, l'aide n'est pas rétroactive et ne s'appliquera pas aux apprentis embauchés avant le 1er juillet 2020.

 

Quels apprentis puis-je embaucher pour percevoir cette aide ?

 

La prime concerne les alternants de niveau CAP à master/Niveau 7. Ils sont embauchables par contrat d'apprentissage ou contrat de professionalisation.

 

A combien s'élève la prime à l'embauche d'apprentis ?

 

>> Si l'apprenti a moins de 18 ans, elle s'élévera à 5000 €, ce qui équivaut au salaire annuel total versé à un alternant mineur.

 

>> S'il a plus de 18 ans, la prime sera de 8000 €. Si l'apprenti a moins de 20 ans, ce montant est égal à son salaire annuel. S'il a entre 21 et 25 ans, l'entreprise aura un reste à charge de seulement 175 € par mois à lui verser.

 

En effet, les rémunérations d'un alternant oscillent selon l'âge mais aussi le type de contrat, la prime ne couvrira donc pas totalement tous les salaires d'apprentis mais les restes à charge seront minimes.

 

Comment et à qui demander cette aide à l'embauche ?

 

Il suffit d'envoyer vos contrats d'apprentissage ou de professionalisation à votre opérateur de compétences (OPCO) qui est en charge d'instruire les dossiers pour le financement. Le versement de la prime se fera ensuite automatiquement. Pour le secteur de l'assurance l'OPCO Atlas est l'opérateur à contacter.